CIGEV, area LIVES: Research on Vulnerability and the Life Course – Director: Eric Widmer

Parchemins

Le projet Parchemins est une étude interdisciplinaire sur les conditions de vie et la santé des migrant·e·s sans-papiers à Genève, fruit d'une collaboration entre l'Université de Genève et les Hôpitaux universitaires de Genève.

Les migrant·e·s sans-papiers, soit une population d’environ 13'000 personnes à Genève, ont généralement une qualité de vie et un état de santé inférieurs à celui de la population résidente. En cause, diverses barrières liées à l'absence de statut légal qui limitent leur accès aux droits sociaux, à l'emploi, au logement et aux soins. Une régularisation du statut de séjour des sans-papiers pourrait alors théoriquement contribuer à améliorer leurs conditions de vie et notamment leurs trajectoires de santé. L'Opération Papyrus mise en œuvre à Genève en vue de normaliser le statut de plusieurs centaines de personnes est ainsi l'occasion d'étayer cette hypothèse en mesurant les effets sanitaires, sociaux et économiques de cette politique publique sur les trajectoires individuelles.

L'étude Parchemins, lancée en 2017, a ainsi pour objectif d'évaluer l'impact de la régularisation via l'Opération Papyrus sur la santé et les conditions socio-économiques des migrant·e·s sans-papiers à Genève. En suivant durant quatre années les trajectoires de 400 personnes résidant sans statut légal, dont la moitié ont entrepris la procédure de normalisation Papyrus, l'étude vise d'abord à comparer l'état de santé des sans-papiers à celui du reste de la population. Ensuite, il s'agira d'observer les inflexions des parcours provoquées par la régularisation en comparant le groupe de migrant·e·s ayant obtenu un permis de séjour à celui des personnes non régularisées.

Le terrain d'enquête est mené avec le respect rigoureux de l'anonymat et de la confidentialité. Il bénéficie du précieux soutien d'acteurs associatifs membres du Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève, à savoir les antennes genevoises de Caritas, du Centre de contact Suisses-Immigrés (CCSI), du Centre social protestant (CSP), de l'Entraide protestante suisse (EPER), d'Unia et du Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs (SIT).

une seconde vague de récolte de données

Suite à la première vague de récolte de données qui s'est terminée en octobre 2018, la seconde vague a été lancée à la mi-mars 2019. Toute l'équipe Parchemins tient à remercier chaleureusement les 462 participants qui nous ont accordé leur temps et leur confiance et nous nous réjouissons de continuer à partager ces moments de vie au cours de ces prochains mois.

Découvrir les premiers résultats de l'étude

Le symposium qui s'est déroulé le mardi 6 novembre 2018 à Uni Mail (Genève) a été l'occasion de découvrir les premiers résultats de l’étude Parchemins et d'aborder diverses thématiques en lien avec les conditions de vie et la santé des sans-papiers. Retrouvez les différentes interventions qui ont fait la richesse de cette journée d'échanges en vidéo sur la page du symposium «Vivre sans papiers: parcours, emploi et santé».