Data Management

De quoi parle-t-on ?

Dès le 1er octobre 2017, le FNS exige qu'un Data Management Plan (DMP) soit élaboré pour toute requête de financement (voir les directives du FNS à ce sujet). Pour Horizon 2020, outre un DMP à fournir, il est en outre impératif de mettre à disposition au moins une partie des données.

Du côté du FNS, les pages parlant d'Open Research Data (ORD) et de DMP sont nombreuses. En voici quelques-unes comme point de départ:

Pour ses futures recherches (et aussi les recherches actuelles, dans la mesure du possible), le CIGEV met en œuvre des outils pour la récolte, le traitement, le partage et l'archivage des données de recherche.

Comment fait-on ?

L'Université de Genève a mis en place une politique et un service qui s'occupent des données de recherche, y compris des conseils sur les Data Management Plans. Tout se trouve sur le site «Données de recherche».

La politique institutionnelle sur la gestion des données de recherche donne les lignes directrices que le rectorat a adoptées et que la communauté scientifique doit suivre.

Parmi les services proposés, le site très complet donne la démarche générale pour l'élaboration d'un Data Management Plan. Vous y trouverez une invitation à des ateliers de formation, des exemples détaillés, des conseils sur le stockage des données, etc. L'Université propose également un service de relecture de votre DMP.

Il faut donc vous mettre en contact avec ce service pour toutes vos questions relatives au DMP. Du côté du CIGEV, quelques principes guident notre pratique dans le domaine de la gestion des données:

  • les outils utilisés doivent être basés sur des logiciels libres et des formats ouverts
  • l'accès tout au long de l'exploitation des données doit être faite sur la base d'autorisations
  • la conservation à long terme doit être garantie
  • les données finales doivent être mises à la disposition de la communauté scientifique

Actuellement, nous proposons pour le travail en commun sur des jeux de données un repository permettant d'héberger les données et leur documentation, basé sur git: https://git.lives-nccr.ch/). Contacter le responsable informatique du CIGEV pour obtenir un accès.

En savoir plus

Et si certains sont intéressés à développer leurs propres outils, voici ce que d'autres centres de recherche ont notamment fait:

  • http://www.knora.org/ – Knowledge Organization, Representation, and Annotation, un framework logiciel pour enregistrer, partager et traiter des sources dans les sciences humaines, développé par l'Université de Bâle et financé par l'ASSH
  • http://inveniosoftware.org/ – permet de faire tourner une bibliothèque numérique ou un repository de documents sur le web
  • http://about.zenodo.org/ – la sur-couche Zenodo, basée sur Invenio, permet notamment de mettre en œuvre le projet OpenAIRE

Invenio et Zenodo sont tous deux développés par le CERN sous licence libre. Pour les tester, il faudrait installer un serveur de données (avec métadonnées) sur la base d'Invenio. Serveur nginx avec python, postgresql, etc.

Au niveau des publications, ce qui avait été fait à LIVES (module biblio et publication au format OAI-PMH selon Dublin Core) devrait permettre de rattacher ce repository à OpenAIRE (à tester avec https://provide.openaire.eu/).

Mots-clés

documentation data management plan dmp données git scientifique

Public-cible

Collaborateurs/trices du CIGEV

Personnes responsables

Grégoire Métral, Urs Richle

Dernière modification

13-03-2019